L’arrêté du 22 mars 2017 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants vient d’être publié et sera applicable à partir du 01 janvier 2018. Appelée aussi RT Existant par élément, cette réglementation thermique a été créée pour encadrer la rénovation énergétique des bâtiments existants.

À quels bâtiments est destinée la RT Existant par élément ?

La RT « élément par élément » est appliquée pour tous les bâtiments existants dans le cadre d’une rénovation énergétique. Chaque élément qui voudra être changé devra être conforme à la nouvelle réglementation des bâtiments existants (changement du système de chauffage ou l’isolation des murs par exemple).

Elle ne s’applique pas pour les bâtiments existants de plus de 1000 m², c’est la RT Existant « Globale ».

En plus de s’appliquer aux travaux de rénovation, la RT Existant par élément s’applique aussi aux constructions neuves de maisons individuelles de moins de 50 m² et aux extensions neuves de moins de 50 m² ou si l’extension est inférieure à 30 % de l’existant et à 150 m.

Quelles sont les différence avec l’arrêté du  03 mai 2007 ?

La résistance thermique des matériaux

La résistance thermique des matériaux a bien évidemment été revue à la hausse (à la baisse pour les régions ensoleillées, zone H3 dont l’altitude est inférieure à 800 m). La caractéristique thermique de chaque paroi est désormais différente en fonction de la zone climatique où est située la rénovation énergétique du bâtiment ou l’extension.

 

zone climatique RT élément par élément

Voici quelques exemples de résistance thermique à respecter :

Résistance thermique R en (m².K)/W

Zone H1A, H1B ou H1C

Zone H2A, H2B, H2C et H3 à une altitude supérieure à 800 mètre

Zone H3 à une altitude inférieure à 800 m

Murs en contact avec l’extérieur et rampants de toitures de pente supérieure à 60°

2.9 2.9

2.2

Planchers bas donnant sur local non chauffé ou extérieur

2.7

2.7

2.1

La résistance thermique minimale de chaque type de paroi sera revue à la hausse une 2ème fois à partir du 01 Janvier 2023.

Remplacement d’une menuiserie

Les coefficients de transmission thermique des fenêtres ont été revus à la baisse. Désormais :

  • Uw (Fenêtre) ≤ 1.9 W/(m2.K)
  • Ud (Porte) ≤ 2 W/(m2.K)
  • Ucw (Verrière) ≤ 2.5 W/(m2.K)
  • Uvéranda (Véranda) ≤ 2.5 W/(m2.K)

Si des fermetures sont installées (volet roulant, etc.) les seuils indiqués ci-dessus resteront les mêmes, permettant ainsi à la menuiserie d’être légèrement moins performante. Néanmoins, le coefficient de transmission thermique des coffres de volets roulants Uc passe de  3 W/(m².K) à 2.5 W/(m².K).

Les générateurs à installer ou à remplacer

  • Les rendements minimaux d’une chaudière à combustibles liquides ou gazeux n’ont pas été modifiés, ils restent à 90.9 % (à pleine charge ou à charge partielle).
  • Les coefficients de performance énergétiques (COP) des pompes à chaleur électriques n’on pas non plus été modifiés.
  • Les niveaux de rendement énergétique en mode froid n’ont pas changés.
  • La variation temporelle des radiateurs électriques ne doivent pas dépasser 1.8 K pour les émetteurs à accumulation ou les planchers chauffants et 0.6 K pour les autres émetteurs.

RT 2012 Adaptée

Vous avez un projet de rénovation énergétique ou avez besoin de l’attestation RT 2012 Adaptée pour extension, le bureau d’étude Ecom Expertise réalise l’étude thermique pour vous !

Actualités Récentes

Laissez un commentaire